Sunday, 18 December 2011

Petites bouchées pré-noël


Plus que 7 dodos avant noël... C'est le temps des soupers, des partys et je dirais que c'est aussi le temps de l'année où les petites bouchées sont reines et maîtres. Hier se déroulait donc mon premier souper/party du temps des fêtes. C'était un souper communautaire et j'avais choisi bien évidemment (Si vous vous fier au titre de ce billet) de m'occuper des petites bouchées.

En parlant de petites bouchées, ça me rappelle mon souper du jour de l'an 2009-2010 où j'avais également préparé des petites bouchées, mais où le concept était tout à fait différent. À l'époque, nous avions reçu par courriel la liste des items à apporter, quelqu'un devait s'occuper de la soupe, du dessert, des bonne petites bouchées, etc. Cependant, un item avais particulièrement attiré mon attention, "des moins bonnes bouchées". Évidemment, juste en voyant ce titre mon imagination roulait à plein régime et plein d'idées se bousculaient dans mon esprit, allant de branches de céleri farcies au Cheeze-Whiz aux biscottes garnies aux coeurs de poulet confits. C'est alors qu'après une semaine de remue-méninges, l'idée de créer des sushis-dogs s'est définitvement ancrée dans mon esprit.



On parle ici de petits makizushis à la saucisse à hot-dog. Quoique l'idée semble répugnante, c'est étonnamment bon. Bien sûr, on oublie le wasabi, la sauce soja ou le gingembre mariné, mais on les sert comme les traditionnelles petites saucisses cocktail avec moutarde et ketchup. Ici, je n'avais utilisé que du riz à sushi, feuilles de nori, saucisses à hot-dog et j'ai mis une fine tranche de carotte pour le croquant. Le concept du riz jaune/rouge était supposé représenter le concept de moutarde/ketchup, mais si je peux vous donner un conseil, mettez beaucoup de colorant rouge dans votre riz, sinon ça sort rose comme ici. Si je faisais cette recette à nouveau, je remplacerais probablement la carotte par un peu de choucroute à l'intérieur, mais malheureusement, à moins que j'aie une demande spécifique pour les refaire, je ne crois pas que je ferai cette recette à nouveau. J'avais également fait des sandwiches roulés à l'ancienne, mais ceci est une autre histoire...





Bon voici maintenant votre programme principal, les bouchées que j'ai préparé pour mon souper de samedi, des mille-feuilles au saumon fumé et des rouleaux de printemps. La première recette je l'ai chipé sur le blog les gourmandises d'Isa et la seconde chipé sur le blog Il faut Jouer Avec sa Nourriture deux de mes bon blogs de référence.

Mille-feuilles de sarrasin et saumon fumé:


Ma note sur ce plat : 3/5

Malgré que j'ai noté relativement faiblement cette recette, la combinaison fromage, aneth et zeste de citron est excellente. La prochaîne fois, je ferais des étages de 3 galettes seulement pour obtenir de plus petites bouchées. De plus, comme je ne suis pas très fan de sarrasin, je ferais une galette à base de seigle, ce qui devrait probablement donner un 4/5. Mais sommes toute, j'ai eu plusieurs commentaires positifs sur cette recette.

Ingrédients:
  • 5 galettes de sarrasin (J'ai utilisé un mélange préparé pour réaliser ces galettes);
  • 250 grammes de fromage à la crème;
  • un peu de crème 15%;
  • 1 c-à-s d'aneth séché;
  • zeste de ½ citron;
  • 300g de saumon fumé;
  • sel et poivre;
 Préparation:
  1.  Il faut préalablement faire cuire les galettes de sarrasin et les laisser refroidir avant d'effectuer le reste du travail. Personnellement j'ai préparé les galettes la veille en utilisant un mélange préparé auquel on ajoute de l'eau;
  2. Mélanger le fromage à la crème, l'aneth, le zeste de citron et assaisonnez au goût. Ensuite ajouter la crème au goût pour alléger le fromage. On parle ici d'alléger la texture et non la teneur en gras!
  3. Détaillez les bords des galettes pour donner la forme avant d'effectuer le montage. Mes galettes avaient environ 9" de diamètre, ce qui m'as donné un carré d'environ 6" de côtés;
  4. Ensuite effectuez le montage (galette, fromage, saumon... galette, fromage, saumon... vous comprenez le principe);
  5. Après avoir planté mes 36 cure-dents, j'ai découpé des petits prismes d'environ 1" de côtés.
  6. Ça donne 36 bouchées.
Rouleaux de printemps au boeuf et sauce aux arachides piquante




Ma note sur ce plat : 5/5

C'est absolument délicieux! Vous aller me dire que ça ne fait pas très petites bouchées de noël, mais je ne regrette pas du tout d'avoir essayé cette recette. De plus, si je me fie aux commentaires reçus au souper, je ne suis pas le seul à avoir adoré cette recette.

Ingrédients - marinade:

  • 1½ paquet de boeuf à fondue (environ 350-400 g);
  • 4 gousses d'ail;
  • 1 c-à-s de gingembre frais râpé;
  • Sauce hoisin en quantité suffisante;
Ingrédients - rouleaux:
  • Feuilles de riz;
  • Vermicelle de riz cuits;
  • Carottes en juliennes;
  • Concombre anglais en julienne (ne pas utiliser le coeur mou);
  • Daikon en julienne;
  • Fèves germées fraîche;
  • Feuilles de basilic thaïe;
Ingrédients - sauce:

  • 1 c-à-s d'huile végétale;
  • ½ oignon ciselé finement;
  • 1 gousse d'ail
  • 50 ml de beurre d'arachide salé;
  • 1 c-à-t de sriracha;
  • 20 ml de jus de citron;
  • 1 c-à-s de gingembre râpé finement;
  • 3 c-à-s de sauce hoison;
  • Arachides grillés hachés finement (vous pouvez utiliser du beurre d'arachide "crunchy" pour simplifier, mais je voulais obtenir des morceaux un peu plu fins pour ma sauce);
  • sel et poivre;
  • 100 ml de lait de coco (personnellement, j'ai oublié d'ajouter cet ingrédient à ma sauce et c'est très bon sans, mais ça doit être probablement encore meilleur avec et surtout plus crémeux.)
  Préparation:

  1. Mélanger le gingembre, l'ail, le boeuf et verser très généreusement de sauce hoisin et bien mélanger. Faites mariner environ 2 heures;
  2. Ensuite, faites saisir à feu vif avec un peu d'huile le boeuf par petites quantités. La sauce hoisin a tendance à brûler au fond, il faut donc racler de temps à autres si vous ne voulez pas un goût de brûlé;
  3. C'est l'étape du montage, vous prenez tous les ingrédients et vous combinez selon votre goût. Je trempe 5-10 secondes ma feuille de riz dans l'eau tiède, j'ajoute la garniture et je roule le tout. C'est à mi-parcourt que je rabat les extrémités avant de terminer la fermeture du rouleau;
  4. Pour la sauce, faites revenir à feu très doux les oignons et l'ail. lorsque les oignons sont bien cuits, ajouter le reste des ingrédients et chauffer environ 1-2 minutes sans bouillir, le tout en mélangeant jusqu'à l'obtention d'une sauce homogène.

Avec 350-400g de boeuf j'ai obtenu 15-20 rouleaux destinés à des petites bouchées que je coupais en deux. Pour un repas, je doublerais ou triplerais la dose de boeuf par rouleau pour plus de consistance. Les feuilles de riz ont parfois la tendance à être très collantes et pour les transporter, l'idéal c'est de les emballer dans de la pellicule plastique.